Faire visiter dans les meilleures conditions: la principale clef du succès

Lorsque les acheteurs potentiels vous appellent pour visiter, soyez aussi disponible et souple que possible. Un grand nombre de gens voudront visiter durant la journée, alors que vous serez probablement au travail. Si vous ne pouvez pas vous libérer, demandez à un ami proche ou à un membre de votre famille s’il peut être présent.

Créez une ambiance paisible et agréable

Rangez rapidement avant l’arrivée des visiteurs. Enlevez la nourriture sur le comptoir, mettez la vaisselle au lave-vaisselle et ramassez les vêtements sales. Allumez une bougie parfumée si vous en avez sous la main ou laissez tomber quelques gouttes de vanille sur une plaque de cuisson que vous placerez dans le four à 120 °C. Allumez quelques lumières et mettez de la musique classique douce.  Ouvrez quelques fenêtres. Ces quelques gestes donneront une ambiance chaleureuse et sereine à votre demeure.

Soyez un(e) hôte à la hauteur

Cela semble évident. Toutefois, certaines personnes veulent tellement vendre leur maison qu’elles oublient les règles de base de la bienséance. Accueillez les acheteurs potentiels avec une poignée de main ferme et regardez-les dans les yeux. Présentez-vous puis demandez et mémorisez leurs noms. Lorsqu’ils pénètrent votre maison, proposez-leur de l’eau ou une légère collation. Intéressez-vous à leurs centres d’intérêt (Ont-ils des enfants ? Aiment-ils les animaux ?). Mettez l’emphase sur les caractéristiques de votre maison qui correspondent à ces centres d’intérêt. Prenez votre temps durant la visite, une pièce après l’autre. À la fin, demandez s’ils ont des questions ou s’ils désirent revoir certains détails. Préparez une petite carte ou une feuille de papier sur laquelle vous aurez noté votre contact et donnez-la-leur au moment de vous dire au revoir. En étant poli et bien préparé, vous leur donnerez l’impression qu’ils pourront faire affaire avec vous sans rencontrer de problèmes importants.

Soyez positif/positive

Soyez honnête, mais n’insistez pas outre mesure sur les aspects négatifs de la maison et ne vous excusez pas du désordre. Si la vente de votre maison est motivée par un divorce, une perte d’emploi ou une autre tragédie personnelle, n’en discutez pas avec vos acheteurs potentiels, même en rigolant (« J’aurais pu garder la maison si mon mari avait su garder son pantalon ! »). Faites en sorte que vos interactions soient aussi positives que possible afin que vos visiteurs soient heureux et excités lorsqu’ils quitteront votre maison.

Placez vos objets de valeur en sécurité. Entreposez tous les objets irremplaçables sous clef dans un endroit sûr avant d’ouvrir votre porte à des étrangers. Ne laissez jamais les acheteurs sans surveillance et s’ils demandent un moment d’intimité, laissez-leur ce moment dans la cuisine ou à l’extérieur, dans le jardin.